Signes extérieurs : Arabie Saoudite

Profitons de cet été pour visiter d’autres pays et voir comment se porte ici ou là l’interprétation en langue des signes à travers des articles parus dans la presse papier ou internet.

Pour commencer ce voyage, l’Arabie Saoudite et cet article paru dans Arab News le 1er juillet 2013.

Arabie saoudite

Seulement 8 interprètes en langue des signes
pour 750000 déficients auditifs

« On dénombre 8 interprètes en langue des signes pour 750.000 personnes sourdes dans le Royaume d’Arabie Saoudite soit le chiffre incroyable de seulement un interprète pour 93.000 personnes sourdes ou malentendantes » dénonce Ahmad Al-Faheed, membre de la Fédération Arabe des Organisations travaillant avec les personnes sourdes (AFOWD).

En effet, 3% de la population saoudienne souffrirait de troubles auditifs soit un total de 750.000 individus selon un rapport publié par l’UNESCO.
Or, d’après le Ministère de la Fonction Publique il y a seulement huit interprètes/traducteurs en langue des signes accrédités par l’Etat, trois d’entre eux travaillant dans des établissements de formation technique et les cinq autres à l’Université du roi Saoud.

Ahmad Al-Faheed souligne que pour les personnes sourdes ou malentendantes le principal obstacle à une bonne intégration dans la société saoudienne est la difficulté à communiquer dans les lieux publics tels que les centres de soins ou la participation à des activités de loisirs.

Ainsi, dans les hôpitaux publics ils rencontrent de grandes difficultés à expliquer leurs pathologies, leurs problèmes de santé faute d’interprètes diplômés. Ce qui est dramatique, poursuit Al-Faheed, « c’est que cela conduit parfois à une aggravation de leur état de santé ».
Ainsi, raconte-t-il, une personne sourde devant se faire opérer a dû patienter sur un brancard durant plus d’une heure, le temps de trouver un interprète disponible pour lui traduire les consignes du chirurgien.

C’est pourquoi Al-Faheed insiste sur la nécessité que des interprètes-traducteurs en langue des signes soient plus nombreux dans des lieux tels que les hôpitaux, cliniques, pharmacies… afin que les personnes sourdes puissent avoir facilement accès aux soins dont elles ont besoin.

Plus généralement, conclut-il, les personnes sourdes ou malentendantes ont le droit de pouvoir participer pleinement à la vie de la société aussi formule-t-il l’espoir que prochainement, la majorité des lieux publics ou privés seront mieux accessibles aux personnes sourdes grâce, notamment, à une plus forte présence d’interprètes en langue des signes.

© Arab News : Only 8 interpreters serving 750,000 hearing-impared 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s