L’arnaque du couteau suisse

couteau-suisse

Couteau suisse : c’est ainsi qu’une de mes professeures d’interprétation F-LSF, surnommait les interfaces de communication en langue des signes françaises (LSF) car ils se prévalent souvent d’une myriade de compétences  et de références impressionnantes qui dissimule en réalité une absence de qualités professionnelles. Un peu comme cet instrument qu’on croit universel mais qui finalement ne coupe pas très bien le saucisson, débouche mal les bouteilles, décapsule difficilement les bières et ne scie pas du tout les branches des arbres.

L’exemple ci-dessous (merci à Didier pour cette trouvaille), ou cette autre annonce parue le lendemain sur le site leboncoin.fr, résume parfaitement la situation ambiguë de ces personnes qui se présentent comme des professionnels de la langue des signes française (interface, médiateur, professeur, traducteur, interprète…) mais qui en fait ne possèdent ni diplôme ni parcours universitaire ou même études supérieures justifiant une telle mise en avant.

Souvent, parce qu’ils ont suivi une initiation à la LSF de quelques semaines ou parce qu’ils ont des parents sourds, ils ou elles se jugent parfaitement à même d’exercer nombre d’emplois demandant une compétence en langue des signes (que malheureusement ils ne possèdent pas). Mieux certains imaginent même pouvoir enseigner cette langue qu’ils pratiquent si maladroitement !

Pour mieux comprendre ce que représente ces petites annonces, imaginez simplement votre réaction devant une personne qui, se souvenant vaguement de ses cours d’anglais en 6ème, se présenterait à vous comme experte en cette langue !!!

Capture d’écran 2013-06-05 à 06.37.43

Néanmoins je ne souhaite pas ici jeter l’opprobre sur les associations qui permettent un rapprochement entre les sourds et les entendants grâce notamment à des animateurs/trices qui, bien que maîtrisant parfois mal la LSF, proposent des activités à des personnes sourdes et/ou entendantes dans le but d’aider ces deux communautés à mieux se connaître ou bien qui organisent des permanences d’accueil et d’écoute au sein d’administrations publiques.
Ils font oeuvre de médiation certes – parfois sans la présence d’interprètes, hélas – mais au moins ils ne s’arrogent pas des titres ou des fonctions qu’ils ne possèdent pas.

Ce que je dénonce inlassablement au fil de mes billets (malgré les nombreuses critiques que cela me vaut comme celle-ci ou celle-là) ce sont des individus comme « Martin » qui, n’ayant suivi aucune formation diplômante, s’arroge le droit d’exercer une activité auprès d’un public souvent fragilisé car mal intégré dans la société française, peu informé, manquant de repères.

Ce sont ces personnes illégitimes que j’accuse effectivement d’exploiter la faiblesse et la naiveté de certaines personnes sourdes pour leur propre bénéfice (financier bien sur) et le contentement de leur ego (« regardez comme je suis gentil, j’aide les sourds »).
Cette annonce parue sur leboncoin.fr en est la preuve éclatante et malheureusement, un peu partout en France, des personnes bien ou mal intentionnées profitent du flou entourant la reconnaissance de la profession d’interprète en langue des signes française pour arnaquer des personnes sourdes ou malentendantes.
Cela doit donc nous motiver nous, les interprètes F-LSF, à nous battre pour obtenir enfin des pouvoirs publics une reconnaissance officielle de notre activité d’interprète/traducteur afin d’éviter ce type d’arnaque.

Quand on lit l’annonce ci-dessus on a envie de rire, mais, comme l’écrit un de mes collègues interprète, « interpréter sans compétence, c’est mettre en danger les usagers ». Imaginer simplement les dégâts que cause cette femme en traduisant n’importe comment une consultation médicale…

5 réflexions sur “L’arnaque du couteau suisse

  1. Moi

    Bonjour, je peux comprendre cette comparaison.
    Ancienne interface, j’ai justement décider d’ arrêter de travailler pour l’association qui m’employait. (Entre autres pour désaccord de missions)
    Mais SVP ne Généralisons pas.; Une interface peut avoir un BON, voire trés bon niveau de LSF mais aucune compétence en techniques d’interprétation.non ? c’est alors un outil pour les RDV en Face à face. Pour Résumer mon idée : (et je crois l’avoir déjà écrit ici) Non aux IC qui interprètent. mais des personnes non diplômées peuvent avoir un bon niveau de LSF quoiqu’on en dise. Personnellement, j’ai toujours essayé de rester à ma place.. mais c’est pas toujours facile « Bah vas-y le RDV dure que 5 min, c’est pas dur! tu peux le faire, va interpréter ! » « Si tu n’y vas pas.. le sourd n’aura personne (Égoïste!! ) ! Etc..

    J'aime

  2. Pierre

    Bonjour,
    Tout a fait d’accord avec cet article, il est important de bien se rappeler que l’interprétation consiste a être un pont d’une langue a l’autre. Souvent je lis dans les commentaires que c’est le choix des personnes sourdes d’appeler un interpréte ou bien quelqu’un d’autre . Mais SVP n’oubliez pas la parole de l’entendant a qui on ne demande pas ! L’interprétation qu’il reçoit se doit aussi d’être le plus fidèle possible . Seul un interprète diplômé(et donc formé) peut l’assurer . Un interprète n’a pas seulement un super niveau de langue des signes mais aussi un super niveau en français . Un interprète travaille avec deux langues (parfois plus) , voir l’interprétation seulement sous l’angle du français vers la langue des signes est pour moi(surtout en liaison) très réducteur et révélateur l bravo pour le site internet .

    J'aime

  3. Ping : Lettre ouverte à un client entendant | des signes et des mots

  4. Anne Co

    Je tiens à contester le fait qu’un couteau suisse soit un mauvais outil ! J’en ai plusieurs modèles (porte-clés, clé usb et un autre plus grand) et la lame de ceux-ci ainsi que les ciseaux, le décapsuleur et surtout le mini tourne-vis pour les vis des lunettes ont toujours été très efficaces. Il faut apprendre à l’utiliser, comme on doit apprendre la lsf pour devenir interprète 😉
    Ce serait bien de changer cet attribut négatif du couteau suisse dans l’article…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s