5 formations pour devenir interprète en langue des signes

[ un article plus récent sur le même thème avec 
des liens mis à jour est disponible  ici ]

Régulièrement, dans les commentaires postés par les lectrices ou lecteurs de ce blog, on me reproche de dénigrer les interfaces, voire d’être insultant à leur égard.

Il est vrai que je suis mal à l’aise avec cette activité qui n’est encadrée par aucun diplôme, ni aucune formation. On y voit donc tout et souvent n’importe quoi.
Néanmoins, si des personnes veulent apprendre la langue des signes pour ensuite aider accompagner des personnes sourdes dans leurs démarches administratives, les guider dans les méandres des procédures judiciaires, leur expliquer le fonctionnement de Pôle Emploi, pourquoi pas ?
En revanche, il est malhonnête de s’auto-proclamer interprète en langue des signes uniquement parce qu’on pratique cette langue et d’endosser ce rôle d’interprète comme le font parfois des interfaces.

C’est pourquoi si vous souhaitez exercer la profession d’interprète Français/Langue des Signes Française, vous devez posséder l’un des diplômes requis.
En effet, avoir un bon niveau en langue des signes est une condition nécessaire mais pas suffisante pour devenir interprète. Pour exercer ce métier il faut suivre une formation de cinq années après le bac où en plus de parfaire votre expression en LSF et en français (qui sont les deux langues de travail), vous apprendrez à connaitre, comprendre et appliquer le code éthique (secret professionnel, fidélité, neutralité), vous étudierez  différentes stratégies d’interprétation (par exemple à vous décaler du discours original) , vous découvrirez ce que signifie déverbaliser, vous vous familiariserez avec la théorie des efforts…
De plus, de longues périodes de stage pratique auprès d’interprètes diplômés vous permettront d’acquérir les bases de ce métier.

Aujourd’hui en France 5 universités délivrent un diplôme d’interprète F/LSF reconnu pas l’AFILS (Association Française des Interprètes Traducteurs en Langue des Signes).

Dans un mois débuteront les inscriptions alors si vous êtes tentés par ce métier, consultez les sites internet de ces universités et n’hésitez pas à les contacter pour d’autres informations.
Généralement pour postuler à l’examen d’entrée, on vous demande en plus de solides compétences en français et LSF, de posséder une licence, quelque soit sa spécialité.

carte formations

Université Paris 3 (ESIT) :
Centre Universitaire Dauphine (2ème étage)
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny 75016 PARIS
Tel : 01 44 05 42 14
Lien vers le site Internet

Université Vincennes Saint-Denis (Paris 8) : 
2 rue de la Liberté 93526 SAINT-DENIS
Bât A, salle 144
Tel : 01 49 40 64 18
Lien vers le site Internet

Université de Toulouse Le Mirail (CETIM) :
Bâtiment 31- bureau LA 16
5 allées Antonio Machado 31058 TOULOUSE Cedex 9
Tel : 05 61 50 37 63
Lien vers le site Internet

Université Charles de Gaulle (Lille 3) :
UMR STL–bâtiment B
B.P. 60149 59653 VILLENEUVE D’ASCQ CEDEX
Tel : 03 20 41 68 87 ou 03 20 41 69 36
Lien vers le site Internet

Université de Rouen : 
rue Lavoisier
76821 Mont-Saint-Aignan Cedex
Tel : 0235146000
Lien vers le site Internet

Merci à Antony pour la carte

© Stéphan – ( i ) LSF

22 réflexions sur “5 formations pour devenir interprète en langue des signes

  1. Legris

    Mon cher Stéphan je suis d’accord avec toi et qui plus est, la langue des signes ne donne aucune indication sur l’explication d’un champ social ou judiciaire ! Apprendre la langue des signes est une compétence, un plus mais pas un métier. Les métiers du travail social sont encadrés par des diplômes, on ne peut pas s’auto-proclamer travailleur social sans formation validée. Interface est un terme du langage informatique, ce n’est pas un métier. On peut assumer clairement le choix de cesser de véhiculer des inepties ou de prendre pour des cons les ignorants.

    J'aime

  2. Ping : 5 formations pour devenir interprète en ...

  3. DROZ Isabelle

    Quen est -il de la fac de Poitiers ? Ma fille y est inscrite depuis l’an passé et tout ce qu’on lui avait fait valoir dans son inscription post-bac s’avère faux !!!

    J'aime

  4. Christophe

    @ Isabelle>Bonjour, je suis étudiante en 3ème année de Licence SDL/LSF à l’université de Poitiers et je dois dire que la situation y est très préoccupante…en effet, cette année,nous n’avons pas de cours de LSF, faute d’un seul professeur sourd pour les 3 promotions et beaucoup d’entre nous n’aurons pas le compte d’heures de LSF affiché sur la plaquette.
    Depuis le début de sa création, la licence de Poitiers connaît de réelles difficultés à tenir la tête hors de l’eau, c’est pourquoi nous venons de créer une association afin de faire bouger les choses et remonter le plus haut possible afin de se faire entendre. Isabelle, si votre fille veut se joindre à l’association, qu’elle n’hésite pas! Plus on sera nombreux, plus on aura de chances de se faire entendre
    https://www.facebook.com/groups/204807413027140/
    ou
    assosdllsf.poitiers@gmail.com

    J'aime

  5. Anne

    Bonjour,

    Quelle université conseilleriez-vous en priorité entre celle de Paris 8 et de Lille 3? Il est difficile de trouver assez d’informations pour pouvoir juger de la qualité de la formation de chacune d’elle et cela m’aiderait d’avoir votre avis, si cela est possible.

    Je vous remercie par avance,

    J'aime

  6. Kérimian

    Bonjour,

    j’ai entendu dire qu’une université qui propose le M1 et M2 d’interprétariat en LSF allait ouvrir à Aix en Provence, est-ce une information exacte?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse,

    Laëtitia

    J'aime

      1. Kerimian

        D’accord, merci pour votre réponse.
        Une 2eme question, sauriez-vous estimer le nombre d’heure de cours par semaine en moyenne pour le M1 et le M2 d’interprétariat LSF?
        Merci d’avance
        Bonne fin de semaine à vous,
        Laetitia

        J'aime

      2. KERIMIAN

        D’accord, c’est noté.
        Et j’ai cru comprendre qu’il fallait un bon niveau B2 voire C1 en LSF pour pouvoir prétendre intégrer un M1 interprétariat LSF. Je souhaiterais savoir combien de semaines de formation faut-il faire pour arriver à un niveau C1?
        En vous remerciant

        J'aime

      3. Bonsoir,
        Difficile de vous répondre mais je pense qu’il faut au minimum 350h de cours pour pouvoir entrer en M1 plus une fréquentation régulière de personnes sourdes signantes via des conférences, des associations, des rencontres culturelles…

        J'aime

  7. Manon

    Bonsoir, sortant d’un bts esf je voulais savoir s’il était possible d’accéder a une licence LSF. Faut il reprendre en licence science du langage et ensuite accéder au parcours langue des signes ? Merci pour votre réponse et désolé si je me trompe dans les formations, j’ai fais des recherches mais ce n’est pas toujours très clair.

    J'aime

    1. Bonjour,
      Certaines universités considèrent qu’un BTS est équivalent à une licence et donc ne vous demandent pas d’obtenir ce diplome pour vous inscrire en M1.
      Cependant pour être admis en M1 vous serez évaluée sur vos 2 langues de travail LSF et français donc vous former avant de passer l’examen d’entrée.

      J'aime

      1. Manon

        Merci pour votre réponse, donc l’admission est sur concours mais ouverte à tous si je comprend bien ? Autre chose, dans quel type de structure est il possîle de se former à la langue des signes ? Merci

        J'aime

  8. LIM

    Bonjour,
    Je n’ai malheureusement qu’un bac professionnel, je compte faire une formation en LSF à distance. Est-ce que après ça, je peux rejoindre une université pour devenir interprète ?

    J'aime

    1. Bonsoir,
      Pour devenir interprète en langue des signes il vous faut impérativement un master 2.
      Cela signifie qu’après votre bac il vous faut acquérir un niveau licence (tout en vous formant à la LSF) et ensuite tenter d’entrer en M1 avant de poursuivre en M2.

      J'aime

  9. SiuOl

    Bonjour, actuellement en terminale littéraire. Le métier d’interprète LSF/ Français m’intéresse énormément (ainsi que le master pro à Paris ou Toulouse). Seul problème, je ne sais pas du tout vers qui me tourner (une association, un professeur…) pour atteindre ce niveau minimal B1. Je vis en Charente Maritime mais la plupart des associations délivrant une formation se trouvent bien trop loin de chez moi. Alors j’aimerais trouver une solution pour acquérir ce niveau (et ne pas perdre une année entière l’an prochain). Si vous Stéphan ou une autre personne a une réponse à me donner, je suis preneur. Bravo pour votre blog d’ailleurs😉

    J'aime

    1. Bonjour,
      Habitant à Paris, je n’ai que peu d’infos (voire pas du tout) sur les formations de LSF dans votre département. Vous pouvez vous rendre sur ce site, peut-être trouverez vous des adresses intéressantes : http://surdite.lsf.free.fr/poitou_charente_LSF.htm
      Sinon, vous pouvez essayer de contacter l’association 2LPE PB ( http://2lpe.fr ou https://www.facebook.com/2lpePolitiqueBilingue ) qui pourra peut-être vous donner des adresses (ils sont basés à Poitiers et Niort je crois). Les services d’interprètes F-LSF sont également une bonne source d’information.
      Bonne soirée
      Stéphan

      PS : il existe aussi des organisme qui donne des cours à distance. Je n’ai aucune idée de la qualité de leur enseignement mais je reste très dubitatif sur cette méthode d’enseignement surtout pour la lsf.

      J'aime

      1. SiuOl

        Merci beaucoup pour votre réponse si rapide. Je vais visiter ces sites de suite (et vous recontacterai sûrement ^^) Bonne continuation et merci encore

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s