Des concerts accessibles aux sourds

Les sourds et malentendants ont aussi le droit d’apprécier les concerts et surtout d’en comprendre les paroles. Or, parmi les différents types d’interprétation vers la langue des signes française ou anglaise ou américaine ou espagnole… que nous sommes amenés à effectuer, l’une des plus délicates est justement l’interprétation de chansons durant des concerts (personnellement je ne m’y suis pas encore risqué).
Récemment, on apprenait même que Lady Gaga prenait des cours de langue des signes avec un professeur particulier. Elle aurait été inspirée par des vidéos sur Youtube dans lesquelles des fans sourds de la chanteuse reprenaient ses morceaux en langue des signes.

Plus sérieusement (quoique…) il  y a un an, les Pays-Bas ont accueilli la première édition de « Deaf Metal », un concert de métal entièrement organisé à l’intention des sourds. La puissance des basses de la batterie était transmise via un plancher vibrant. Ainsi que le remarquait Marie-Florence Devalet, chargée de communication à la Fédération francophone des sourds de Belgique : « La musique est une onde sonore qui fait vibrer la matière qui l’entoure. Tout ce qui est baffle, plancher en bois, caisse de résonance, musique forte aide les sourds à percevoir la musique par les vibrations. Donc le rock passe mieux que la musique classique ». Et on imagine qu’avec le hard rock ou le metal c’est encore plus efficace !
Mais les vibrations ne sont pas les seuls vecteurs de sons. En effet les langues des signes possèdent elle-même un rythme visuel ; il est ainsi tout à fait possible de signer en rythme avec la musique. Marie-Florence Devalet confirme : « le sourd verra le rythme, la mélodie de la musique à partir des signes et des expressions du corps et du visage de celui qui traduit le son ».
Lors du concert organisé en Hollande, ce sont sept interprètes qui se relayaient sur scène pour cet exercice délicat.

Plus tranquille, cette année, chez nos voisins belges, quatre concerts (comme celui de Christophe Maé) ont été traduits en langue des signes durant les Francofolies de Spa. Lorsqu’on sait qu’une chanson représente à elle seule entre 5 et 7 heures de préparation, on réalise l’importance du travail effectué par mes collègues.
Une fois sur scène, après s’être réparti les chansons et les avoir longuement travaillées, parfois en collaboration avec les artistes, les interprètes se succèdent chacun leur tour. La difficulté majeur est qu’il faut commencer et terminer en même temps que le chanteur, sans aucun décalage. Pour traduire, il faut donc privilégier le sens, la beauté des signes ; ce n’est pas du tout littéral et l’expression du corps, du visage est primordial.

En France, les exemples sont également nombreux notamment lors de concerts de rap ou de slam, la rythmique des chansons, les thèmes abordés se prêtant bien à la langue des signes.
Dans la vidéo ci-dessous, Radikal MC interprète « Les Signes » en hommage à ses parents sourds lors des Francofolies à La Rochelle avec Karina Denis qui traduit les paroles en LSF.

Mardi 27 Septembre à la Flèche d’Or à Paris XXème, c’est un concert intégral qui sera destiné aussi bien aux sourds qu’aux malentendants ou aux entendants. A cette occasion, deux groupes se produiront, Furykane et Fumuj.
Ce dernier a conçu un concert electro/rock entièrement accessible : « désireux de fusionner les publics et de briser la barrière du silence, Fumuj propose sur scène une création multi-sensorielle vouée à mêler l’univers des sourds et celui des entendants » explique l’organisateur, Erwan Le Nagard.
Seront mis en place des dispositifs sensoriels tels que des récepteurs somesthésiques distribués au public pour ressentir les vibrations dans leurs mains, deux cheminées en plexiglas de 2,5 m de hauteur placées en salle dans la même optique, une vidéo interactive et une batterie lumineuse créées spécifiquement pour le spectacle ! Enfin, Laetitia Tual, qui maîtrise la langue des signes participera au spectacle en proposant une traduction des textes du groupe Fumuj, ce qui justifie amplement que nous évoquions ce spectacle à venir sur ce blog.

J’y serais, par curiosité.

Toutes les infos en suivant ce lien : http://www.erwanlenagard.com

Mise à jour (28/09/2011) – en suivant ce lien regardez le reportage que BFMTV a consacré à ce concert : http://bit.ly/qjFiLk

Une réflexion sur “Des concerts accessibles aux sourds

  1. Ping : Blog de la rédaction» Blog Archive » Sourd n’est pas muet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s