Signer la vie, portrait d’une interprète en LSF

Signer la vie, un documentaire réalisé par Céline Thiou, sera diffusé sur France 3, mardi 23 août à 00h40.
(mise à jour : rediffusé sur France 3 région Ile-de-France le 27 octobre à 00H05 : http://bit.ly/signerlavie )

Voici l’article qui lui consacre Télérama :

Ce documentaire brosse le portrait d’Elisabeth, interprète en langue des signes française (LSF), qui accompagne la vie des sourds dans les grands et les petits moments : rendez-vous chez le médecin, entretien d’embauche, visite de musée, mariage, préparation à l’accouchement. Elle permet la communication entre sourds et entendants, prêtant sa voix aux uns et ses mains aux autres. Dans l’exercice de ce métier encore méconnu, Elisabeth est le témoin engagé des relations intimes qui se nouent dans les événements les plus importants et les plus dérisoires d’une vie. La suivre dans sa pratique, c’est s’interroger sur l’altérité, mais sans focaliser sur le handicap, c’est regarder au microscope des espaces où circule une parole entre deux langues, entre deux mondes.

Elisabeth est interprète en langue des signes. Jeune femme pétillante, la trentaine, elle est sollicitée par des malentendants pour les aider dans certaines situations de leur vie quotidienne : visite d’un musée, leçons du code de la route, inscription au Pôle emploi, achat d’une tondeuse à gazon avec les conseils du vendeur… Céline Thiou, réalisatrice, l’a suivie partout, filmant ces moments où Elisabeth, selon ses propres termes, se transforme en « outil de communication ». Sa vocation tient à une chose : « Que tout le monde ait la liberté de s’exprimer ».

Mais comment trouver sa place dans une interaction plutôt intime (un rendez-vous médical par exemple) qui se limite d’habitude à deux personnes ? « Je dois rester fidèle au message, ne pas le commenter, ne pas m’immiscer dans la conversation, dit-elle. Rester neutre, me faire oublier ». Quitte à dérouter des malentendants, dont certains solliciteraient volontiers ses conseils.

On est épaté par la variété des situations dans lesquelles Elisabeth est amenée à exercer son métier : on la voit notamment traduire (non sans mal) en langue des signes les explications d’un imam sur le pèlerinage à La Mecque. Ou bien traduire une conférence sur les retraites… La jeune femme parle avec passion de son travail, de son rôle. « Interpréter, c’est simplement passer d’une langue sonore, basée sur la voix, l’oral, à un langage visuel, basé sur l’espace ». De jolies idées de réalisation viennent parfaire ce portrait d’une profession peu connue.

Perrine Dutreil

Le site de France 3

Mise à jour : un dvd de l’émission est à présent disponible grâce au bon de commande : Bon de commande DVD « Signer la Vie »

13 réflexions sur “Signer la vie, portrait d’une interprète en LSF

  1. C’est la LANGUE des Signes .. pas un « langage » !!!!!
    les SOURDS préfèrent être appelés : Sourds et pas « malentendan,t » .. je suis moi même interprète en langue des Signes depuis 20 années et j’ai traduit dans toutes les situations ;… et je parle donc en connaissance de cause … bonne continuation
    Pascal Di Piazza

    J'aime

    1. Bonjour,
      Entièrement d’accord sur chacune de vos remarques.
      Mais je ne faisais que reprendre in-extenso le texte paru sur le site de Télérama qui effectivement contenait quelques erreurs. Peut-être aurais-je dû le signaler à la fin du billet…

      J'aime

  2. Catherine

    Bonjour,
    J’ai réalisé un projet de formation pour devenir interprète en langue des signes.
    Le chemin est long et cette profession reste encore méconnue, c’est pourquoi je suis à la recherche d’expériences de vie, d’expériences professionnelles qui pourraient m’aider dans mon travail d’apprentissage de cette langue.
    C’est un souhait que j’ai de longue date, mais mon parcours professionnel jusqu’à présent de n’avait pas encore permis de me former. J’ai 40 ans aujourd’hui et je désire me reconvertir.
    Je ne connais pas à ce jour d’associations, ou groupes près de chez moi (Antibes 06600) avec qui je pourrai converser. Pourriez-vous me donner quelques conseils? Ou m’aider dans cette démarche ?
    Dans l’attente de vous lire, et de visionner ce reportage diffusé trop tardivement le 22-08-20011.
    Sincères salutations. Catherine.
    Mon e-mail: catimorineau@gmail.com
    .

    J'aime

    1. Catherine

      Bonjour,
      Je souhaiterai visionner le documentaire du 22 août 2011, de 00h40.
      Pourriez-vous m’indiquer une adresse internet qui redifuse cette émission « Signer la vie ».
      Par avance merci
      Bonne journée
      Catherine

      J'aime

  3. Catherine

    Madame Bonjour,
    Tout dabord MERCI,MERCI, pour ce beau documentaire que j’ai visionné cette nuit 24-08-2011 vers 4h00 du matin du France 3.
    Quel plaisir de vous voir évoluer l’interprète dans ce milieu !! Bravo ! Quelle belle expérience elle a acquise !
    Bravo aussi à la réalisatrice ! De belles images !
    Sincères salutations
    Catherine

    J'aime

    1. Merci pour les compliment mais l’interprète qui est filmée lors de ce reportage est Elisabeth Reverand qui travaille dans la région de Tours (donc ce n’est pas moi qui suis un garçon travaillant en région parisienne).
      Cependant je lui ferais part de votre enthousiasme et elle m’a dit qu’un dvd serait éventuellement produit. Je vous tiendrais informée.

      J'aime

  4. Alex

    Je suis tombé sur ce reportage hier soir, j’ai trouvé cette femme très émouvante, sincère dans sa démarche, avec une belle âme. Félicitations a vous Elizabeth, si vous me lisez, ça fait plaisir de voir qu’il existe des gens qui se donnent aux autres, c’est rare..
    Alex

    J'aime

  5. Bonjour,
    Comme Alex, je suis tombé sur le reportage hier soir et j’ai eu un coup de foudre pour l’énergie et la passion qui animent Elisabeth. J’ai une déficience auditive dans les aigus et je ne suis qu’à 65% d’audition et j’ai toujours eu une fascination pour la langue des signes. Je trouve ce mode d’expression corporelle à la fois complexe et pourtant si simple. Si humain. L’oral est finalement bien pauvre à côté de la richesse de cette langue, où les mains mais aussi le regard, la bouche et le corps tout entier n’est qu’expression. Bref, un grand merci à Elisabeth pour nous avoir fait partager cela. D’ailleurs s’il y a un moyen de la contacter pour lui faire partager mon admiration, je suis preneur ! ^_^
    Merci et à bientôt
    Stéphane

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s