Interprète en langue des signes : une espèce en voie de disparition ?

En lisant l’actualité des rubriques "nouvelles technologies" on pourrait penser que les chercheurs du monde entier n’aiment pas les interprètes en langue des signes et qu’ils ont décidé de se liguer afin de les faire disparaitre à tout jamais.

En effet, je vous avais parlé, il y a quelques mois, de ce projet développé au Japon qui voulait convertir des chaînes de mots japonais en signes via un avatar virtuel.

Plus récemment, trois chercheurs (Oleg Imanilov, Zvika Markfeld et Tomer Daniel) ont présenté un gant qui offre la possibilité de rédiger des SMS et des e-mails sur un smartphone sans avoir à taper sur un clavier mais en utilisant la langue des signes. Chaque mouvement est traduit en texte, le gant étant pourvu de capteurs gyroscopiques, d’accéléromètre etc.

Enfin, hier, on apprenait que des scientifiques développaient un programme informatique permettant de traduire les langues des signes en texte écrit. Cela "révolutionnerait la vie des personnes sourdes et malentendantes" croient-ils utile de préciser.
Le logiciel serait utilisable via des appareils portables (ordinateur ou téléphone) et fournirait une traduction simultanée vers la langue écrite.

Ernesto Compatangelo, maître de conférences en informatique à l’université d’Aberdeen en Ecosse nous présente ce "traducteur de langue des signes portable (pSLT)" : "l’utilisateur signe devant une caméra standard intégrée dans un ordinateur portable, netbook, smartphone, tablettes… Les signes sont immédiatement traduits en texte et ainsi la personne avec qui il veut communiquer peut lire le texte traduit et comprendre son discours".
Le chercheur ne précise pas comment celui-ci lui répond mais j’imagine que c’est à cet instant que l’interprète-avatar japonais entre en scène.

Cette nouvelle technologie serait compatible avec une large gamme de langues des signes et est d’abord destinée aux jeunes sourds (âgés de plus de 16 ans) dans les domaines de l’éducation ou de la formation.

"L’objectif essentiel est de permettre aux utilisateurs qui s’expriment en langue des signes à surmonter ce handicap de communication qu’ils éprouvent afin qu’ils puissent réussir leur parcours éducatif puis leur arrivée sur le marché du travail. L’un des aspects fondamental de ce nouveau logiciel est qu’il permet de personnaliser les signes/vocabulaire à traduire. Par exemple pour un étudiant qui suit une formation en menuiserie, il n’existe pas de signe en BSL (British Sign Language) qui signifie " une queue d’aronde"
[précision : je ne connais pas non plus le signe en LSF !].
Un étudiant en utilisant le pSLT pourra créer ses propres  signes pour signifier "queue d’aronde" et ainsi communiquer aisément avec son tuteur ou ses camarades de classe"
.

Par ailleurs, les scientifiques précisent que ce logiciel de "reconnaissance des signes" pourrait être utilisé à d’autres fins comme permettre à une personne à mobilité réduite de contrôler les appareils dans sa maison, par exemple l’ouverture des rideaux ou tout simplement zapper devant sa télévision.

Ce service devant être mis sur le marché vers la fin de l’année prochaine, dois-je alerter Pôle Emploi qu’il faudrait réfléchir dès à présent à la reconversion professionnelle des interprètes (humains) en langue des signes ?

About these ads

4 réponses à “Interprète en langue des signes : une espèce en voie de disparition ?

  1. Hmmm, y a Google Traduction, mais cela n’a pas mis au chômage les milliers de traducteurs. Cette technologie n’est pas fiable, puisqu’il se base sur Mot/signe alors que ce n’est pas le cas… On oublie souvent l’expression du visage, de la vitesse du mouvement etc… Bref, tout ce que le bidule ne peut le faire… Et donc, en plus inutile, car il a besoin d’électricité… Quid de la traduction sous la pluie, ou dans des milieux humides ? Bref, rien ne vaut l’humain…

  2. Traduction d’un texte néerlandais par la technologie … déficiente.
    La surdité signifie beaucoup plus de « ne peuvent pas entendre ». La surdité signifie est coupée d’une caractéristique humaine très importante : l’interaction par la langue parlée. Entendent non seulement pour les sourds, un problème, est mais aussi été entendu.

    Traduction du même texte par une humaine … déficiente auditive
    La surdité signifie beaucoup plus que « ne pas pouvoir entendre ». La surdité signifie que l’on est coupé d’une propriété humaine très importante : l’interaction par la langue parlée. Pour les sourds, ne pas entendre n’est pas leur seul problème, il y a aussi se faire entendre.

    No comment sur les technologies … déficientes.

  3. Je rejoins l’avis de Yann Cantin : rien ne vaut l’humain… Le virtuel, faut pas en abuser.
    Les expressions faciales sont irremplaçables, elles traduisent le ton de la personne quand elle parle/signe. Sans cela, le sens des paroles est déformé.
    Sans vouloir entrer dans une polémique, je pense que c’est la même chose que les prothèses auditives ou l’implant cochléaire : ils ne transmettent pas le même son que celui que l’entendant perçoit. Avec les prothèses ou l’IC, le son est déformé. Plutôt ne rien entendre que d’évoluer dans un environnement sonore qui n’est pas celui des entendants.
    Enfin voilà, j’ai et j’aurai toujours besoin d’interprètes… humains, pas virtuels !

  4. extrait du site du projet : "De par sa conception, la BSL (tout comme les autres langues des signes*) n’a pas la subtilité et l’expressivité de la langue orale / écrite, car elle a besoin de transmettre un sens général
    dans le plus court laps de temps avec la plus petite quantité de mouvements et de signes des mains."

    D’où le raccourci signe – mot qu’ils proposent.

    D’où le fait qu’ils ne s’intéressent pas à l’expressivité du visage.

    Allez les interprètes, au boulot, c’est pas demain que la technologie vous mettra au chômage :)

    *pour info, en anglais on dit "sign language" qui peut se traduire en français pas "langue des signes " ou "langage des signes". L’auteur de l’article avait écrit "sign language".

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s